Claquage Musculaire

Claquage Musculaire

Prévention
Echappez au claquage musculaire

Lors d’un claquage, la douleur vous transperce en quelques secondes avant de devenir sourde et durable, vous contraignant à abandonner pour quelques semaines toute activité physique intense. Le claquage musculaire est la hantise du sportif accompli comme de celui du sportif occasionnel. Apprenez à l’éviter !

Le muscle est une merveilleuse et fragile mécanique. S’il est trop sollicité par rapport à sa capacité, certaines de ses fibres musculaires qui le composent, peuvent se rompre. Sur le moment, la douleur est très vive et localisée. Après quelques minutes, un œdème apparaît à l’endroit de la lésion, souvent accompagné d’un hématome.

Une seule alternative pour réparer les dommages : un repos de quatre semaines minimum. Le claquage musculaire est une blessure fréquente, alors qu’il peut être évité facilement en respectant certaines règles.

1.» Avant toute chose, pratiquez une activité physique à votre mesure. Avant d’entamer toute activité physique, demandez conseil à un kinésithérapeute, qui saura vous dire, si ce sport est adapté à votre morphologie et à votre état de santé. Il vous dira également à quelle fréquence il est raisonnable de le pratiquer pour ne pas trop fatiguer votre organisme.

2.» Vous devez impérativement connaître le sport à pratiquer ou prendre des cours pour apprendre à le maîtriser. En effet, rien de tel que des mouvements mal faits pour se blesser.

3.» Echauffez-vous ! C’est la règle de base bien connue et, pourtant, souvent ignorée par faute de temps. L’échauffement est une phase primordiale : il permet à l’organisme de se mettre en route progressivement afin que, le moment venu, les muscles aient assez d’oxygène à disposition pour fonctionner correctement. La période d’échauffement doit durer une dizaine de minutes et être progressive. Sur la fin, adaptez-la au sport que vous vous apprêtez à pratiquer, en effectuant des mouvements spécifiques (assouplissements)

4.» Dans le même esprit, faites des étirements après toute séance d’activité physique. Cette phase est souvent négligée, mais, elle aussi, permet aux muscles de retrouver progressivement leur forme et l’emplacement habituels. Ainsi ménagés, ils seront plus disponibles la prochaine fois.

5.» Musclez-vous. Une musculature équilibrée permet au corps de fonctionner au mieux, sans trop solliciter certains muscles en particulier. Habitués à l’effort, vos muscles sont moins fragiles.

6.» Buvez beaucoup d’eau. Les muscles et l’organisme d’une manière générale en ont grand besoin pour fonctionner. Lors d’une activité sportive, notre corps en consomme beaucoup ; il est donc logique de boire plus qu’au repos.

7.» Ménagez-vous ! Si vous exagérez la pratique d’activités physiques, vos muscles se fatiguent et la blessure vous guette. Ceci est valable, aussi bien pour les sportifs réguliers qu’occasionnels. Non entraîné, votre corps risque de difficilement supporter une reprise intensive. C’est une des raisons pour lesquelles on voit beaucoup d’accidents sur les pistes de ski. Il est loin d’être raisonnable de faire travailler hors mesure un corps habituellement assis sur une chaise de bureau. Le sportif doit se méfier d’une pratique physique trop intensive fatiguant l’organisme.

Copyright © 2020 Luxkine
Designed by buzzify