Concepts de rééducation

Concepts de rééducation

 

Neurologie
Les différents concepts de rééducation :

Le concept Bobath

Le concept Bobath est une approche neurothérapeutique d’évaluation et de traitement basé sur la résolution de situations fonctionnelles thérapeutiques.

Il est basé sur le fait qu’une lésion cérébrale est responsable d’une exagération des systèmes réflexes par la levée d’inhibition centrale, entraînant un trouble du tonus postural rendant impossible l’élaboration du geste volontaire et des gestes d’adresse.

Le but est d’optimiser la fonction, par conséquent, l’indépendance fonctionnelle et la qualité de vie, en améliorant le contrôle postural et les mouvements sélectifs, par exemple au moyen de facilitations.

Principe de traitements spécifiques:

Maintenir les amplitudes articulaires physiologiques
Régulariser le tonus (mise en charge, inhibition, activité)
Conserver l’alignement articulaire tout au long de l’activité
Stimuler la perception, surtout tactile et kinesthésique (touché, mouvement, posture)
Stimuler les réactions de redressement
Entraîner le contrôle moteur, la force, la coordination, l’endurance
Entraîner l’équilibre
Entraîner la rééducation à la marche

PNF

La facilitation proprioceptive neuromusculaire est une méthode où on essaie de normaliser les troubles du déroulement d’un mouvement.

Pour arriver à ceci, on stimule les récepteurs à la pression et à l’étirement dans les muscles, mais aussi les tendons, capsules articulaires. Ceci se fait par un déroulement précis. La réaction du muscle sera une contraction ou un relâchement plus important.

Elle se caractérise par des schémas de mouvement complexes, qui se déroulent surtout en patterns diagonaux.

La sommation des stimuli, tactils ou proprioceptifs, est capitale dans la méthode PNF, afin d’arriver à un résultat optimal.

Objectifs:

Régularisation du tonus (inhibition de la spasticité, ou facilitation des muscles hypotoniques)
Stimulation du contrôle moteur
Stimulation de la mobilité
Stimulation la stabilité dynamique, endurance, force
Stimulation da coordination et de la motricité fine

Perfetti

Dans l’exercice thérapeutique cognitif”, le but est l’adaptabilité du système fonctionnel, la réorganisation du système nerveux central.

La base de la thérapie est la sensibilité tactile, qui joue un rôle primordial dans l’organisation du mouvement.

Les exercices sont realisés toujours avec la concentration consciente maximale du patient, à qui on demande de résoudre un problème cognitif. Ils sont divisés selon trois degrés.

Le premier degré consiste à un contrôle des réactions à l’étirement pour un meilleur relâchement. Le patient garde les yeux fermés et se laisse guider passivement par le thérapeute. De par son hypothèse perceptive, le patient exprime son ressenti en décrivant le mouvement effectué.

Dans le second degré on passe à une mobilisation activo-passive. Le patient a donc un mouvement volontaire tout en contrôlant l’irradiation.

Le troisième degré sera entraîné au moment où le patient peut réaliser le mouvement dans toute son amplitude. Les yeux sont ouverts et l’endurance et la vitesse pourront être travaillées.

Copyright © 2020 Luxkine
Designed by buzzify