Lombalgies

La lombalgie est une douleur du bas du dos. Elle peut être chronique ou aigue. Dans ce dernier cas on parle de lumbago. L’origine de la lombalgie peut être très diverse. On trouve des causes tumorales, infectieuses, vasculaires ou viscérales. D’où l’importance d’un diagnostic précis posé par le médecin. Nous allons parler dans ce contexte uniquement des lombalgies d’origine dégénérative ou mécanique.

La lombalgie aigue ou lumbago

La lombalgie aigue qui débute brusquement peut être due à:

un effort de soulèvement d’une charge
un mouvement brusque incontrôlé (faux mouvement)
Le lumbago surtout d’origine mécanique (entorse de l’unité fonctionnelle vertébral) est un véritable blocage de la colonne lombaire se manifestant par les symptômes suivants:

douleur sévère lombo-sacrée souvent en barre
attitude antalgique importante et caractéristique
irradiation possible de la douleur vers les fesses, les cuisses, les genoux (type sciatique)
Le traitement médical

repos relatif
antalgiques
myorelaxants
anti-inflammatoires
La kinésithérapie

électrothérapie antalgique, TENS
ponçage des points douloureux réflexes Trigger
thermothérapie
mobilisation analytique, Sohier
mobilisation vertébrale
thérapie manuelle
Pour éviter la récidive:

exercices posturaux, RPG
exercices d’assouplissement
exercices de tonification
conseils d’hygiène de vie
école du dos
adaptation du poste de travail
La lombalgie chronique

La lombalgie chronique est d’apparition lente et insidieuse. Elle est due à la dégénérescence d’un ou de plusieurs segments mobiles intervertébraux (arthrose discale ou interapophysaire).

Les symptômes.

douleurs lombaires basses diffuses
irradiation possible vers les fesses
augmentation des douleurs par l’effort et la fatigue
diminution des douleurs par le repos
Le traitement médical est similaire que pour les lombalgies aigues, mais la kinésithérapie joue un rôle important pour soulager la douleur et permettre une activité normale.

La kinésithérapie

massage décontractant
ponçage des points douloureux réflexes, Trigger
électrothérapie antalgique
mobilisation analytique de type Sohier
thérapie manuelle
rééducation posturale, RPG
execices d’étirement et d’assouplissement
exercices de tonification
pratique sportive adaptée, vélo, natation, fitness
exercices de relaxation, yoga
école du dos
La hernie discale

On parle d’hernie discale quand le noyau pulpeux du disque intervertébral traverse l’anneau fibreux, avec parfois la perforation complète de ce dernier et la pénétration dans le canal rachidien, allant comprimer la racine nerveuse émergeante. L’hernie discale peut survenir à toutes les étages vertébraux mais 80% des hernies sont lombaires.

Les causes d’hernie discale sont:

la dégénérescence du disque intervertébral
un mouvement brusque et incontrôlé du tronc fléchi en avant
Les symptômes sont ceux de la lombalgie aigue.

douleurs lombaires
douleurs de type sciatique
parethésies (troubles de la sensibilité)
parésies
amyotrophie (faiblesse musculaire)
anesthésies
paralysie (cas extrème)
Les troubles neurologiques dépendent du niveau de la hernie discale et de la gravité de la compression de la racine nerveuse. Le diagnostic est confirmé par le scanner ou l’IRM.

Le traitement conservateur est efficace. Il est celui de la lombalgie aigue avec éventuellement en plus:

la traction vertébrale
le port d’un lombostat( ceinture lombaire )
Le traitement de kinésithérapie est le même que pour la lombalgie aigue.

Si le traitement conservateur bien conduit n’aboutit pas au bout de 6 à 8 semaines,ou bien, si on est en présence d’un défécit neurologique, il faut recourir à la chirurgie.

Le traitement chirurgical moderne consiste en l’ablation par voie endoscopique de l’hernie. C’est une intervention très peu invalidante qui ne nécessite qu’une hospitalisation de courte durée (2-3jours).

Le traitement de kinésithérapie postopératoire est primordial pour prévenir les récidives.

massage décontractant
thermothérapie
électrothérapie antalgique
exercices d’assouplissement
exercices de tonification
execices posturaux
école du dos
conseils pour la conduite journalière domestique et professionnelle
adaptation du poste de travail

La sciatalgie ou sciatique

Le nom de sciatique est souvent utilisé pour désigner toute sorte de douleur lombo-sacrée basse. En fait, la sciatique est une irritation de la racine du nerf sciatique, soit entre L4 et L5 ou L5 et S1.

Les symptômes

douleurs intermittentes d’un seul côté
irradiation vers la fesse, la face postérieure de la cuisse et parfois jusque dans les orteils
majoration par les efforts de toux ou de défécation
diminution par le repos en position allongée ou debout
parfois fourmillements ou perte de sensibilité d’une partie de la jambe
la douleur est reproduite par la manoeuvre dite “de Lassègue” qui consiste en une flexion de la hanche le genou tendu. Lorsque la douleur apparait lors des 40 à 45 premiers degrés, on doit craindre la présence d’une hernie discale
La cause d’une sciatique.

d’ordre mécanique, blocage
sténose du canal rachidien
processus tumoral
processus infectieux
hernie discale dans 90% des cas
Le diagnostic se fait par imagerie, scanner ou IRM. Ces examens peuvent être complétés par l’électromyographie dans certains cas.

Le traitement de kinésithérapie est celui de la lombalgie ou de la hernie discale, suivant le cas

Copyright © 2020 Luxkine
Designed by buzzify