Cervicalgies


Les cervicalgies ou douleurs cervicales siègent à la partie postérieure du cou, à la base du crane et peuvent irradier vers les épaules et même les bras.

Les principales causes sont

des troubles de la statique (mauvais maintient)
d’origine traumatique (coup du lapin, fracture)
de type dégénératif (arthrose)
Les causes infectieuses, tumorales, inflammatoires sont beaucoup plus rares.

La cervicalgie commune

La cause principale est un déséquilibre postural de la colonne cervicale par une position prolongée de la tête en flexion, une mauvaise position couchée, un long trajet en voiture, par un travail avec les bras élevés, la tête en extension.

Le traitement de kinésithérapie est le suivant:

thermothérapie : fango visant à décontracter la musculature
électrothérapie antalgique
massage décontractant
Bindegewebsmassage

massage transversal profond, type Cyriax

ponçage des points douloureux réflexes : Trigger

thérapie manuelle
mobilisation vertébrale

traction cervicale manuelle
rééducation fonctionnelle
exercices actifs

exercices contre résistance

tonification musculaire

conseils d’hygiène de vie
exercices de relaxation

apprentissage des positions de repos

La névralgie d’Arnold

Ce sont des douleurs à la face postérieure et latérale de la tête, sur le trajet du nerf occipital d’Arnold, pouvant irradier jusqu’au front. Il s’agit d’une irritation au niveau des divers passages du nerf à travers les ligaments et les muscles qui sont contractés.

Le traitement de kinésithérapie est celui de la cervicalgie commune en insistant sur les techniques de massage pour libérer les contractures musculaires et les techniques d’élongation manuelles.

Le torticolis ou cou tordu

Le torticolis bénin ou aigu de l’adulte se caractérise par des contractures dues à la rétraction des muscles du cou, principalement du muscle sterno-cléido-mastoïdien et du muscle trapèze. Suite à cette contracture, la tête est penchée du côté du muscle contracté et tourné vers le côté opposé. Le torticolis peut s’accompagner de très fortes douleurs et d’une incapacité de bouger la tête. Le moindre mouvement est douloureux.

Les causes du toticolis sont:

un faux mouvement, un mouvement brusque non contrôlé
une mauvaise position prolongée (pendant le sommeil par exemple)
une exposition prolongée à un courant d’air (climatisation)
Le traitement vise à calmer la douleur et à lever la contracture musculaire.

Le traitement médical comprend:

des antalgiques ( aspirine,paracétamol )
des myorelaxants
des anti-inflammatoires
la mise au repos
éventuellement le port d’une minerve
La kinésithérapie comprend en phase aigue:

thermothérapie, fango
électrothérapie antalgique
massage doux de la nuque et de la région scapulaire
et en phase de régression:

voir phase aïgue
la mobilisation
la traction manuelle
les exercices d’auto-grandissement
les exercices de renforcement musculaire de la région cervico-scapulaire
les exercices de correction de la statique
Le torticolis congénital

Le torticolis congénital est une affection du nouveau-né assez fréquente. Le bébé se présente avec la tête inclinée d’un côté et tournée vers le côté opposé.

A l’examen, on retrouve:

une tension musculaire du muscle sterno-cléïdo-mastoïdien
une masse palpable localisée dans le ventre du muscle
une diminution des amplitudes des mouvements de la tête
La cause exacte du torticolis congénital est encore inconnue, mais on suggère que son origine est due à :

un étirement du muscle sterno-cléïdo-mastoïdien lors de l’accouchement
une subluxation des premières vertèbres cervicales résultant d’une malposition intra-utérine ou pendant l’acouchement
La kinésithérapie joue un rôle important dans le traitement. Elle associe:

le massage des muscles contractés
une mobilisation douce de la tête
les postures
les conseils aux parents
Les torticolis congénitaux évoluent généralement vers la guérison complète.

Le coup du lapin

Le coup du lapin ( Schleudertrauma, whiplash syndrom ) est un traumatisme de la colonne cervicale dû à un mouvement brusque de flexion-hyperextension de la tête. Le plus souvent, cette situation se présente suite aux accidents de la circulation.

Les lésions se situent généralement au niveau des tissus moux:

élongation ligamentaire
élongation musculaire
entorse
plus rarement

fracture d’une vertèbre
fracture de l’apophyse odontoïde de l’axis
déchirure du ligament alaire
hernie discale
lésion nerveuse
Les symptômes

maux de tête
contractures musculaires
limitation des mouvements de la tête
troubles de l’équilibre
nausée
troubles occulaires
troubles de la déglutition
troubles du sommeil
bourdonnements d’oreille
dépression
Le traitement devra tenir compte des plaintes du patient, même si les douleurs et les plaintes décrites par le patient ne peuvent être mises en rapport avec les lésions objectivées.

Le traitement médical est semblable à celui du torticolis.

La kinésithérapie

repos, port d’une minerve
thermothérapie, fango
électrothérapie antalgique
massage de la région cervico-scapulaire
traction manuelle légère
mobilisation
exercices isométriques
exercices de rééquilibration de la statique

Copyright © 2020 Luxkine
Designed by buzzify